Épilation définitive visage

Écrit par les experts Ooreka

 

L'épilation permanente peut être réalisée sur toutes les zones du corps : épilation définitive du visage, du dos, des jambes, des aisselles, du visage, du maillot, des bras, etc.

Épilation définitive du visage : de nombreux avantages

Habituellement, l'épilation du visage se fait de façon temporaire :

  • pour les femmes : chez soi ou en institut de beauté avec de la cire froide ou tiède ;
  • pour les hommes : chez soi, par rasage ou avec une tondeuse (sourcils, pattes).

Cependant, l'épilation temporaire est :

  • fastidieuse, surtout quand il fait chaud et que les poils poussent plus vite ;
  • et insuffisante pour ceux et celles qui ont une pilosité excessive.

On peut dans ce cas envisager une épilation durable ou définitive pour les zones suivantes :

  • sourcils (y compris la zone inter-sourcils) ;
  • oreilles (surtout chez les hommes) ;
  • lèvre supérieure ou moustache (femme et homme) ;
  • menton (femme et homme) ;
  • cou et pattes (homme).

Les trois techniques d'épilation définitive du visage

L'épilation du visage de façon durable peut se faire via trois techniques. Les méthodes les plus plébiscitées sont le laser et la lumière pulsée pour cette zone du corps.

ÉPILATION DÉFINITIVE DU VISAGE
Modes d'épilation Caractéristiques
Épilation laser Acte médical, résultat définitif, mais onéreux.
Séance de lumière pulsée ou lumière flash Moins coûteuse que le laser, mais semi-durable (renouveler l'opération au bout de 3 ou 4 ans).
Épilation électrique
  • Adaptée pour les petites zones.
  • Certaines personnes l'ont adoptée à défaut de ne pouvoir se servir des deux autres méthodes (contre-indications).
  • La plus douloureuse pour les peaux les plus sensibles.
  • Technique la moins onéreuse de toutes.

Protocole d'épilation du visage : laser et lumière pulsée

Le protocole thérapeutique est pratiquement commun aux deux méthodes (laser et lumière flash) :

ÉPILATION DU VISAGE AU LASER OU LUMIÈRE PULSÉE
Visite médicale préalable (obligatoire)
  • Vous rencontrez un médecin spécialiste qui :
    • vous pose de nombreuses questions sur votre état de santé général, pour vérifier que vous ne présentez pas de contre-indication à l'une ou l'autre technique d'épilation ;
    • s'informe de la zone ou des zones du visage qui seront concernées par l'épilation ;
    • procède à l'étude du type de peau et de pilosité.
  • Le type de laser utilisé sera adapté en fonction de ses conclusions.
  • Si vous avez un bon état de santé global, que votre visage ne présente pas de troubles particuliers (irritations, boutons, lésions), que votre pilosité ne présente pas un handicap à la technique, vous serez informé du protocole des différentes séances et un devis vous sera fourni.
  • Si votre peau est très sensible et réactive, il faut en parler au médecin qui prévoira d'anesthésier la zone concernée avant chaque séance.
  • N'omettez jamais de signaler tout problème de santé ou toute prise de médicaments en cours !
Avant les séances
  • Vous ne devrez pas vous exposer au soleil avant la séance, ni faire d'UV en cabine, ni appliquer de l'autobronzant sur cette partie du corps : il est donc judicieux, de pratiquer l'épilation en hiver.
  • Vous ne devrez pas utiliser de cire, de crème dépilatoire ou d'autres types de produits dépilatoires sur votre visage dans les 30 jours qui précèdent la première séance de laser ou de lumière flash.
  • La peau du visage devra être parfaitement nettoyée avant toute séance (que ce soit pour le laser ou la lumière pulsée).
Pendant la séance
  • Le port de lunettes spéciales sera automatique au cours de chaque séance pour protéger les yeux (médecin + patient).
  • Pour une épilation de la lèvre supérieure, il sera appliqué une compresse spéciale sur les dents afin d'en protéger l'émail.
  • Le médecin utilise un appareil spécial pour couvrir les grains de beauté s'il en existe sur la zone du visage à épiler.
  • À la fin, le médecin appliquera une crème spéciale pour soulager la peau qui peut parfois devenir un peu rouge après une séance.
Après la séance
  • Exposition au soleil interdite.
Nombre de séances
  • 6 à 10 séances au laser et 10 à 15 à la lumière pulsée (selon le type de pilosité, le nombre de zones à épiler et la réponse du patient à la technique employée).
  • Les séances doivent être espacées de 2 mois pour les deux méthodes.
Contre-indications
  • Soleil.
  • Peaux mates, bronzées, autobronzées ou noires.
  • Poils clairs, blancs ou décolorés.
  • Patients :
    • ayant un système immunitaire affaibli ;
    • ayant des troubles de la cicatrisation ou de la coagulation ;
    • souffrant de photodermatoses.
  • Peaux avec mélanomes à risque, tatouages ou irritations.
  • Femmes enceintes ou les femmes qui allaitent : on préférera reporter les séances après l'accouchement et l'allaitement.
  • Personnes prenant certains types de médicaments (risques de photosensibilisation, par exemple).

Prix d'une épilation définitive du visage

Le coût d'une épilation définitive du visage dépend du médecin, du centre d'épilation définitive, du type de pilosité, mais aussi de la technique employée.

PRIX D'UNE ÉPILATION DÉFINITIVE DU VISAGE
Technique d'épilation Prix indicatifs
Laser
  • Visage entier : 100 à 140 € par séance.
  • Visage par petites zones : 30 à 50 € par séance.
Lumière pulsée Environ 80 € par séance.
Épilation électrique Environ 45 € par séance (pendant 6 à 18 mois à raison d'une séance tous les deux mois).

Ces séances étant habituellement considérées comme des soins esthétiques, elles ne sont pas remboursables par la Sécurité sociale. Cependant, certaines pathologies du système pileux peuvent occasionner des troubles de l'estime de soi :

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !