Épilation lumière pulsée : prix

Écrit par les experts Ooreka

 

Une séance de lumière pulsée se fait habituellement dans un centre d'épilation à la lumière pulsée. Le prix d'une épilation à la lumière pulsée dépend de nombreux paramètre.

Prix de l'épilation lumière pulsée : selon les zones du corps

Ces prix, indicatifs, peuvent varier d'un centre d'épilation à l'autre :

Partie du corps à épiler (chez la femme) Prix de la séance de lumière pulsée
Lèvre supérieure 50 à 80 €
Menton 50 à 60 €
Aisselles 80 à 120 €
Maillot classique 60 à 100 €
Jambes entières 200 à 350 €
Avant-bras 80 à 100 €
Bras entiers 200 à 300 €
Ventre 120 à 150 €
Dos (homme) 180 à 250 €

À noter : la première séance est un entretien médical avec le médecin qui permet de vérifier que le patient peut utiliser la lumière pulsée, son prix est souvent compris dans le forfait global.

Prix d'épilation lumière pulsée : selon le nombre de séances

Le coût d'une épilation à la lumière pulsée varie selon la durée totale du traitement, et donc selon le nombre de séances nécessaires. Il faut compter 1 à 2 ans pour une épilation complète.

Épilation à la lumière pulsée : nombre indicatif de séances
Zone du corps à épiler Nombre de séances totales
Lèvre supérieure 4 à 5 séances
Menton 4 à 5 séances
Aisselles 7 à 9 séances
Maillot classique 7 à 9 séances
Jambes entières 8 à 11 séances
Avant-bras 6 à 8 séances
Bras entiers 10 à 12 séances
Ventre 6 à 8 séances
Dos 10 à 12 séances

À noter : les séances sont obligatoirement espacées de 2 mois. Le nombre de séances mentionnées n'est qu'indicatif : tout dépend aussi de la nature du poil et de la réponse à la lumière flash, chacun réagissant différemment.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !