Épilation laser prix

Écrit par les experts Ooreka

 

Le prix d'une épilation au laser varie selon de nombreux paramètres : type de peau, type de pilosité, surface à traiter, etc. C'est aussi au médecin de faire le diagnostic de la durée de traitement.

Prix épilation laser : minimum 500 € pour une petite zone

L'épilation au laser dure de 8 à 18 mois et coûte de 500 à 3 000 € selon les zones et la pilosité.

Ce type d'épilation permanente n'est pas remboursé par la Sécurité sociale, car elle est considérée comme un acte à visée esthétique. Vous pouvez néanmoins être remboursé si le traitement est lié à une anomalie hormonale affectant le système pileux : hirsutisme, hypertrichose, hypotrichose, folliculite. Parlez-en d'abord à votre médecin traitant.

Prix et durée des séances d'épilation au laser

Voici quel budget prévoir à titre indicatif, selon les zones à épiler :

Épilation au laser : prix et durée
Zones à épiler Nombre de séances Délai entre chaque séance Durée indicative du traitement Prix indicatif de la séance Prix indicatif du traitement
Visage 6 2 à 3 mois 12 à 18 mois 100 à 150 € 600 à 900 €
Lèvre supérieure 6 1 mois 1/2 à 2 mois 1/2 9 à 15 mois 80 € 480 €
Menton 6 1 mois 1/2 à 2 mois 1/2 9 à 15 mois 80 € 480 €
Aisselles 6 2 à 3 mois 12 à 18 mois 100 à 150 € 600 à 900 €
Bras / avant-bras 4 2 à 3 mois 8 à 12 mois 120 à 200 € 480 à 800 €
Maillot 4 2 à 4 mois 8 à 16 mois 120 à 200 € 480 à 800 €
Cuisses 4 2 à 4 mois 8 à 16 mois 250 à 400 € 1000 à 1600 €
1/2 jambes 4 2 à 4 mois 8 à 16 mois 250 à 400 € 1000 à 1600 €
Dos 4 2 à 4 mois 8 à 16 mois 500 à 700 € 2500 à 2800 €

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !